Grignote et Barbotine

recettes bio, sans gluten, pour allergiques, à la chataigne…

28 octobre, 2012
de Grignote et Barbotine
Un commentaire

liégeois au chocolat

Une bande de gourmands réunis, il faut se mettre à la cuisine…

Évidemment c’est bien plus simple d’acheter ce genre de dessert dans des pots en plastique avec une jolie opercule dorée. Surtout pas !

Nous on préfère cuisiner ensemble, pour déguster ce dessert ensemble !

Un aperçu de la recette.C’est une recette simple et qui peut ravir les affamés, non, gourmands !!!

Les ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir
  • 80 cl de lait
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • 3 jaunes d’œufs
  • 4 cuillerées à soupe de sucre
  • 30 g de maïzena (3 petites cuillerées à soupe)

Crème Chantilly :

  • 20 cl de crème fraîche liquide très froide
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace

Avant de commencer on met la crème fraîche au réfrigérateur pour qu’elle soit bien froide au moment de la monter en chantilly. Si vous avez peu de temps, mettez la un peu au congélateur (sans l’oublier)

Faire chauffer la crème et le lait dans une casserole, à feu doux.

Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Faire blanchir le mélange œufs – sucre, ajouter la maïzena ou l’arrow root.

Casser le chocolat en morceaux dans un grand saladier. Dès qu’apparaissent les premières bulles dans le mélange de lait et crème verser la moitié sur les morceaux de chocolat. Bien mélanger pour que le mélange devienne lisse. Ajouter le reste du lait-crème.

Verser une petite quantité du lait chocolaté sur le mélange des œufs, ça évite que les œufs « cuisent ».

Tout en mélangeant, verser le reste du lait chocolaté.

Mettre le ménage dans la casserole. Faire chauffer sur feu doux sans cesser de remuer. On sent au bout de la cuillère que le mélange épaissit. C’est bon signe, on continue à mélanger un peu, dès les premières grosses bulles on retire du feu et on continue à mélanger.

Laisser refroidir avant de verser dans les verres ou ramequins de présentation. Mais remuer de temps en temps.

Pour la crème chantilly, prévoir un large saladier. Y verser la crème bien froide. Si vous avez un siphon, éclatez vous !

Battre la crème fraîche au fouet à main ou électrique. Arrêtez vous avant le beurre !

Quand elle est prête on voit la marques du fouet dans la crème.

Finir en ajoutant gentillement le sucre glace.

Répartir sur les liégeois et servir aussitôt.

Une terrible envie de crème au café, regardez ici : c’est terrible ! La réalisation des liegeois se fait sur le même principe.

Petit clin d’oeil : il y avait aussi un excellent tiramisu :

19 mai, 2012
de Grignote et Barbotine
10 commentaires

Pancakes again !

« Waouhhhhh ! Ils sont trop bons ces pancakes »  : Mots pour mots la phrase qui vient de mon fils. On dirait qu’ils sont trop cuits mais non, ils sont parfaits, ça doit être l’effet de la photo.

J’aurai jamais  du l’envoyer découvrir le blog de Cakes in the city, maintenant on risque d’avoir une liste d’attente de recette à tester… Car oui cette délicieuse recette émane du blog de Cakes in the city.

Voilà ce qu’il faut pour 12 pancakes. Ça ne ressemble pas à une pâte à crêpes.

  • 380ml de farine
  • 40 gr de sucre
  • 1,5 cc de levure
  • 1 pincée de sel + 1 pincée de bicarbonate
  • 40gr de beurre fondu
  • 2 oeufs légèrement battus
  • 380 ml de buttermilk, ou lait « ribot » ou babeurre

Faire 2 mélanges distincts:

1er mélange d’ingrédients secs : farine + sucre + sel + levure et bicarbonate

2ème mélange : buttermilk + beurre + oeufs battus

Ajouter le mélanges des ingrédients humides dans les ingrédients secs. Mélanger très légèrement juste pour humidifier le mélange sec. Laisser reposer 30 minutes.

Graisser une poêle bien chaude. Y verser quelques louches de pâtes. Retourner pour faire cuire l’autre face.

Déguster.

D’autres pancakes  sur le blog : ici

Des informations à propos du Babeurre ou buttermilk sur Wikipédia

12 mai, 2012
de Grignote et Barbotine
3 commentaires

Les muffins de ma copine ! Blueberry streusel muffins.

Terribles, moelleux, équilibre du citron et des fruits rouges : 100% gout…

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas moi qui l’ai fait, c’est ma copine. La recette vient encore une fois de Cake in the city et je ne peux que vous encourager à la réaliser.

D’autres muffins :

Muffins citron – framboise de Nigella

Banana muffins

Muffins mousseux au lemon curd

Muffins crème de chataigne

15 avril, 2012
de Grignote et Barbotine
Un commentaire

Hasselbackspotatis – Hasselback potatoes – Pomme de terre au four

One again ! Encore une recette de mon livre de recettes : La Suède à table. Lien facebook

C’est encore pas moi qui l’ai fait, mais zhom !

Ingrédients :

  • 12 pommes de terre moyenne
  • huile d’olive
  • chapelure ou fromage râpé
  • sel – poivre

Comment on fait ?

Préchauffer le four à 225°C. Epluchez les pommes de terre, coupez partiellement en lamelles de 3 mm d’épaisseur, (ça veut dire qu’on s’arrête juste avant de faire des rondelles !) la base doit rester attachée.

Disposez les pommes de terre dans un plat, badigeonnez les d’huile d’olive avec un pinceau, mettre au four 25 minutes.
C’est pas fini !

Après ce temps, sortez les plat, remettez un peu d’huile sur les pommes de terre, salez – poivrez, saupoudrez de chapelure ou de fromage râpé et remettre au four pour 15 minutes.

Servez bien dorées.

7 avril, 2012
de Grignote et Barbotine
4 commentaires

Blinis aux épinards (La Suède à table) Spenatplättnar

C’est pas moi qui l’ai fait ! C’est mon mari…

La semaine dernière c’était le salon du livre d’aventures, thème : les terres nordiques. Évidemment, qu’est ce qu’on achète pendant un salon du livre d’aventures… 1 livre de recettes ! Cuisiner nordique peut être considérer comme une aventure ! page facebook du livre

Premier essai : Les blinis aux épinards.

Accompagné de saumon rose fluo c’est un délice…

Ingrédients :

  • 600g d’épinards frais
  • 3 dl de lait
  • 4 oeufs
  • 100 gr de farine
  • 10 gr de beurre fondu
  • 1 pincée de muscade
  • sel – poivre

Equeutez, lavez les épinards plusieurs fois et les faire blanchir pendant 5 minutes. (nous on a utilisé des congelés). Passez sous l’eau froide à la fin de la cuisson. Égouttez et pressez fortement pour enlever l’eau restante. Passez les épinards au mixeur.

Dans une terrine, mélangez la purée d’épinards avec la farine, les oeufs, le lait et le beurre fondu. Salez et poivrez, ajoutez la muscade. Mélangez jusqu’à obtention d’une crêpe épaisse et lisse.

Chauffez une poêle, huilez, et confectionnez de petites crêpes. Servez accompagné de saumon.

Accompagnés d’une salade c’est délicieux.

 

 

28 mars, 2012
de Grignote et Barbotine
Un commentaire

Marbré au lait concentré

Encore un test avec le même ingrédient : du lait concentré. Les mesures sont en boites de lait concentré, sur le principe du gâteau au yaourt. (Je précise parce que c’est pas clair pour tout le monde.)

C’est un marbré Italien, c’est à dire qu’on ajoute les cuillères des différentes préparations alternativement. Habituellement on verse 1 préparation et on ajoute l’autre par dessus, on peut même enfoncer un couteau pour faire quelques chemins.

La photo n’est pas géniale, j’en conviens.

Les ingrédients :

  • 1 boite de lait concentré sucré (écrémé ou non) (397gr)
  • 4 oeufs
  • 2 boites de farine
  • 1 boite d’huile végétale (j’ai mis 1/2 boite)
  • 4 cuillères à soupe de cacao en poudre (du bon cacao, pas du chocolat en poudre sinon le gâteau sera fade)
  • 10 cl de lait
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 1 sachet de levure
  • sel

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le robot, ou à la main, fouettez les oeufs, le lait concentré. Ajoutez la vanille et l’huile.

Dans un saladier mélangez les ingrédients secs : farine, sel et levure chimique. Ajoutez au précédent mélange dans le robot.

Séparez la pâte en 2 et ajoutez le cacao dans une moitié. Donc on obtient un saladier nature et un saladier cacaoté.

Beurrez et farinez un moule à manqué. Déposez 3 cuillères à soupe de pâte cacao au centre du moule, versez la même quantité de pâte nature au centre de la pâte cacao et ainsi de suite jusqu’à épuisement (de la pâte, pas de vous !)

Enfournez entre 50 minutes et 1h00, vérifiez la cuisson régulièrement pour éviter d’obtenir un gâteau trop sec.

Bon appétit !

25 mars, 2012
de Grignote et Barbotine
2 commentaires

Pain d’épices moelleux (sans oeuf, sans lait)

Je devrais même ajouter hyper moelleux dans le titre.

Cette recette vient de l’excellent blog Cakes in the city.

Message perso (à une amie qui se reconnaitra !)  tu risques de te perdre en apnée dans ce blog, mets y les pieds, vite vite ! Tout y est beau, la vaisselle, les photos, les recettes….

Revenons à nos moutons ! La recette originale est ici : pain d’épices à l’orange.

je n’ai jamais gouté pain d’épices plus moelleux, délicat et fondant. Il n’y a même pas d’œuf dans cette recette. Le top !

Alors en gros, il faut :

Pour un moule à cake

  • 300 g de farine (150 gr farine de seigle – 150 gr farine T80)
  • 50g de sucre roux
  • 2 c à c d’épices à pain d’épices
  • 1 c à c de levure chimique
  • 1 c à c de bicarbonate
  • 1 grosse pincée de sel
  • 130 ml de miel doux
  • 130 ml d’eau très chaude dans laquelle je fais fondre :
  • 60 g de beurre fondu
  • 200 g de très bonne confiture d’orange (avec de gros morceaux)
  • + 50 g de sucre en grain pour la déco & le crousti

Préchauffer le four à 150° C.

Premier mélange : ingrédients secs. La farine, le sucre, les épices, les levures et le sel.

Dans un 2ème bol mélanger les ingrédients humides : le miel, l’eau chaude, la confiture d’orange et le beurre fondu.

Ajouter progressivement les ingrédients secs et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Verser dans un moule à cake beurré et chemisé de papier sulfurisé (conseillé par Cakes in the city, je ne l’ai pas fait, mais la pâte est vraiment très collante et je m’en suis sortie avec beurrage, farinage).

Saupoudrer de sucre en grain cuire pendant 45 minutes, j’ai mis environ 10 minutes de plus, surveillez la fin de cuisson en piquant un couteau qui doit ressortir propre ou posez votre doigt sur le dessus du gâteau qui doit reprendre sa forme.

Conseil de Cakes in the City :Si le pain d’épice se colore trop rapidement en cours de cuisson, le protéger avec une feuille de papier alu.

Je pense essayer avec d’autres confiture à défaut de marmelade. Quoique le là, aucune raison de modifier cette recette.

 

6 mars, 2012
de Grignote et Barbotine
Un commentaire

Basique : gateau roulé (à la confiture de myrtilles)

C’est un basique en cuisine, bien que ce n’est que le 2ème que je teste…

J’avais entendu parlé de torchon humide, de rouler dès la sortie du four : tout ça m’avait découragé alors que c’est un biscuit basique (!)  simple à réaliser et qu’on peut varier à l’infini grâce à la garniture.

Des étapes rapides : blancs en neige, jaunes avec sucre et farine tamisée, on mélange le tout on étale on met au four pour très peu de temps en plus, je l’ai mis 15 minutes.

La recette en vrai :

  • 4 œufs à température ambiante :  blancs et jaunes séparés.
  • 120 gr de sucre
  • 120 de farine tamisée
  • 1 pincée de bicarbonate de sodium
  • pour le fourrage : confiture de son choix.

Préchauffer le four à 180 °C. Sortir la plaque du four et retirer la grille du milieu.

On commence par séparer les blancs des jaunes dans 2 saladiers assez grands. 1 pour pouvoir monter les blancs en neige correctement. Le second pour mélanger les jaunes avec le sucre et la farine tamisée + le bicarbonate.

Prendre 2 à 3 cuillères de blancs, les mettre dans le saladier du mélange des jaunes d’œufs, pour détendre la pâte. On peut mélanger franchement, c’est juste pour détendre.

Ensuite verser le reste des blancs et mélanger gentiment cette fois.

Recouvrir la plaque du four de papier cuisson, y étaler la pâte sur toute la surface. Enfourner pour 15 minutes.

A la sortie du four, avoir préparer un torchon humide que l’on étale sur le plan de travail. Sortir la plaque du four, renverser le biscuit sur le torchon, retirer le papier doucement et rouler le biscuit avec le torchon. Attention c’est chaud ! Laisser quelques minutes, dérouler, étaler la confiture de son choix et rouler à nouveau. Saupoudrer de sucre glace.

En général pour servir on coupe les extrémités, c’est plus joli et ça permet de gouter le biscuit…

C’est prêt !

20 février, 2012
de Grignote et Barbotine
3 commentaires

Flan noix de coco au lait concentré

Encore une recette au lait concentré. Cette fois la recette se trouve au dos des boites de lait.

C’est :

  • ULTRA rapide
  • ULTRA simple
  • ULTRA bon (ce n’est pas moi qui le dis, je raffole pas de la noix de coco !)

Un dessert ULTRA en quelque sorte !

Ingrédients :

  • 1 boite de lait concentré sucré
  • 4 oeufs
  • 165 ml de lait de coco
  • 125 gr de noix de coco rapée
  • 1 pincée de cannelle

Préchauffer le four à 160°C. Poser 6 ramequins dans un plat allant au four.

Dans un saladier, mélanger le lait concentré, les oeufs, le lait de coco et la noix de coco rapée.

Verser dans les ramequins. Mettre sur la grille du four, verser l’eau jusqu’à mi hauteur des ramequins. Enfourner 25 minutes.

Attendre le refroidissement avant de déguster.

Et voilà !

18 février, 2012
de Grignote et Barbotine
4 commentaires

Barres céréales au lait concentré

Après les barres magiques, les barres (non magiques) toutes simples aux céréales et au chocolat.

Avantage de cette recette, on peut varier les ingrédients à l’infini. On sait ce que contiennent les barres, plus la peine d’en acheter emballées !

Un avant gout avant de créer les vôtres :

Recette de base (trouvée dans le livre 30 recettes cultes au lait concentré) :

  • 1 boite de lait concentré sucré
  • 250 gr de flocons (ici 5 céréales toastées)
  • 100 gr d’abricots secs, ici chocolat coupé en morceau à l’aide d’un couteau !
  • 150 gr de raisins secs
  • 50 gr de cranberries séchées

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier, les étaler dans un plat carré recouvert de papier sulfurisé.

Tasser le tout et verser la boite de lait concentré.

Mettre au four et cuire 30 minutes.

Laisser refroidir et couper en barres.

Alors ? C’est compliqué ?