Scones à la crème et aux figues sèches

C’est pas encore le pied sous IE, mais au moins les colonnes ne partent pas anarchiquement !
Et ça je le dois bien à Steff, qui m’héberge, sur le web, pas en vrai ! Ce serait pourtant bien le Canada… je lui dédie cette recette, comme un César, non un Oscar… (aucun fromage détecté dans cette recette, vas-y fonce !)
Avec ce retour, je peux vous donner la recette qui était en suspend dans mon dernier article.

scones-figues.jpg

C’est un peu British tout ça, peut-être inspiré par mon dernier séjour, qui sait ? Le paquet ramené a vite était devasté, il fallait donc que je passe à l’action ! Tant pis pour les gloutons !
En général, on tartine les scones (coupés dans le sens de la largeur ) de beurre ou de confiture (ou de crème de châtaigne). On peut aussi les déguster tel quel, mais prévoir un bon grand verre d’eau pour faire passer ! Ou plus simplement trempé dans un petit déjeuner.

L’inspiratrice n’est autre que Délia Smith :

  • 225 gr de farine
  • 75 gr de beurre coupé en morceaux (à température ambiante)
  • 40 gr de sucre
  • 1 oeuf
  • 2 CS de crème
  • 1 pincée de sel
  • 10 figues sèches (coupées en petits morceaux)

Préchauffer votre four à 220°C.

Dans une terrine, mélanger la farine tamisée avec 1 pincée de sel. Ajouter le beurre et mélanger avec les doigts pour obtenir une chapelure (une pate à crumble). Verser le sucre et mélanger à nouveau.

Dans un saladier, mélanger l’oeuf avec la crème. Ajouter ce mélange à la farine. Avec une maryse, bien incorporer les ingrédients. Continuer avec les doigts, si c’est trop collant ajouter un peu de lait, avec parcimonie (1cc à la fois). Quand la pate ne colle plus au saladier, c’est gagné, incorporer les figues.

Etaler la pate sur une surface farinée, pas plus de 2,5 cm d’épaisseur. Couper avec des emporte pièces ronds ou à défaut utiliser un verre retourné.

Déposer sur une plaque, napper de lait et d’un soupcon de farine.

Cuire 12 minutes à 220°C ou jusqu’à coloration dorée.

scones-figues-seches.jpg

Ils sont moelleux mais fermes, ne s’émiettent pas, ne sont pas trop sucrés. Pour moi ils sont parfaits !

En suivant la recette à la lettre je n’ai pas eu besoin d’ajouter de lait, la pate s’est formée avec une grande facilité. Adoptée !

Print Friendly, PDF & Email
mai 1, 2007

  • Aux figues sèches? Franchement, chui fan! Je testerai ta recette en trois versions:
    – figues
    mais aussi
    – dattes
    – pruneaux

    Ca doit être également bien bon!

    Joyeux 1er mai!

  • Scones tentants à souhait! Si tu es dans ta période post-British, moi je suis dans la période pré- et donc tout ce qui peut me mettre dans l’ambiance est le bienvenu 😉 et en plus, j’utilise Mozilla; tout est donc parfait!

  • A la maison, personne n’aime les figues. Mais, pas de problème, j’y mettrai autre chose. Les scones, c’est tellement bon !!
    Gros bisous.
    Chris

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *