Profiteroles au chocolat

Une petite envie de chocolat, assez de chaleur pour manger de la glace et envie de faire des chouquettes… profiteroles au chocolat biensûr !

profiteroles.jpg

C’est bête comme chou !

J’ai déjà fait des chouquettes (ici) et j’avais trouvé ça hyper facile par rapport à l’idée que je me faisais de la réalisation de ces petites bêtes.

La façon de faire pour 6 :

Pour les chouquettes (on obtient une trentaine de choux)

  • 90g de lait
  • 90g d’eau
  • 80g de beurre
  • 50 g de sucre
  • 100 g de farine tamisée
  • 3 oeufs chacun dans un ramequin
  • du sucre perlè

Préchauffer le four à th 180°C.

Dans une casserole amener à ébullition : le lait + l’eau + le beurre + le sucre. Je conseille la cuillère en bois pour la suite. Une fois l’ébullition atteinte oter du feu et verser d’un seul coup la farine tamisée. Bien mélanger jusqu’à complète absorption.

Remettre sur feu doux pour assécher la pâte. Il faut la retirer du feu dès qu’elle suinte. La mettre dans un saladier. Ajouter les oeufs 1 par 1 dans le saladier et bien mélanger entre chaque ajout. Fouetter pour obtenir une pâte lisse.

Former des boules à l’aide de 2 cuillères à café. Je préfère cette méthode pour des chouquettes plus “rustiques”.

Faire des rangées en quinconce et espacer les chouquettes d’environ 2 cm sur une plaque recouverte de papier cuisson.Parsemer le sucre perlé et enfourner sur la grille du milieu.

Cuire 25 minutes à 180 °C et 5 minutes supplémentaires en baissant la température du four à 170 °C porte entrouverte. Montage des profiteroles :

Une fois les choux cuits attendre le complet refroidissement (ça va sans dire !) couper en 2 dans la largeur, déposer une boule de glace vanille (ou parfum préféré) reposer le chapeau du chou et arroser de chocolat fondu.

Pour faire fondre le chocolat, j’ai suivi les conseils de Belle-maman : couvrir le chocolat coupé en morceaux, d’eau chaude, mettre un couvercle et attendre 10 minutes. Retirer l’eau sans mélanger avec le chocolat. C’est mieux que le micro-ondes. Ajouter assez d’eau ou de lait afin que le chocolat soit assez liquide et arroser les profiteroles…

Déguster !

profiteroles2.jpg
Print Friendly, PDF & Email
avril 18, 2007

  • Les profiteroles, c’est je pense le premier « vrai » dessert que j’ai réalisé, petite, j’étais ultra fière! C’est vrai que ce n’est pas si difficile… Mais tu m’impressionnes tout de même: tu as tout prévu, tu nous postes des billets mitonnés aux petits oignons alors que tu n’es pas chez toi 😉 chapeau!

  • C’est un de mes desserts préférés quand je vais au restaurant, mais c’est vrai que je n’ai jamais songé à en faire moi-même ! La honte !

  • Ohohohoh, si mon chéri voyait ce que je vois, il tomberait raide. Tes photos sont gourmandes comme tout. On adore ça à la maison. Excellente idée.
    Gros bisous et excellent W-E.
    Christelle

  • Je suis une pro de la pâte choux, j’ai décrit la marche à suivre sur le blog de « marmiton.org » mais pour les photos , tu me bats !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *