Grignote et Barbotine

recettes bio, sans gluten, pour allergiques, à la chataigne…

Fondant dégoulinant à la crème de châtaigne et au chocolat (sans gluten)

| 21 commentaires

Un titre évocateur pour un nouveau dessert à la châtaigne. Pourquoi dégoulinant, regardez par vous-même… à chaque nouvelle part découpée, je pensais que ça s’écroulerait, mais que nenni, le gâteau se tient très bien et il persiste une petite langue de crème de châtaigne. De quoi me rendre incontrôlable !

degoulinant-chataigne.jpg

Evidemment, quand on le croque, le gâteau est fondant avec un gout de châtaignes bien marqué, le centre offrant toute l’onctuosité d’une bonne crème de châtaigne.

C’est une adaptation du célèbre gâteau mousseux à la crème de châtaigne.

degoulinant-chataigne2.jpg

Pour un fondant dégoulinant à la crème de châtaigne :

  • 4 oeufs
  • 410 gr de crème de châtaigne nature
  • 100 gr de sucre (pas de sucre si crème de marron du commerce)
  • 6 cs de noisettes en poudre
  • 6 CS de cacao en poudre
  • 50 gr de beurre (d’amande)

Fouetter les 4 oeufs avec le sucre assez longtemps jusqu’à l’obtention d’une mousse épaisse. Ajouter la crème de châtaigne et le beurre fondu en continuant à fouetter (je préconise le robot ménager, sinon crampe).

Terminer en ajoutant le chocolat et la poudre de noisettes. Verser le tout dans un moule à cake et enfourner 40 minutes dans le four préchauffer à 180 °C.

Laisser refroidir avant de démouler délicatement. Mettre au frais avant de le découper en parts plus ou moins épaisses selon la gourmandise des convives, ou selon votre gourmandise si vous ne souhaitez pas partager !

degoulinant-chataigne1.jpg
Print Friendly, PDF & Email

Auteur : Grignote et Barbotine

Grignote fait la cuisine Barbotine travaille la terre, fait du raku, de la sculpture...

21 Commentaires

  1. ouh làlà, ça dégouline vraiment!

  2. waouh quel fondant !J’aime beaucoup le nouveau design de ton blog

  3. c’est y pas trop beau ça ??? bien sûr que si, c’est à se damner une telle photo.

  4. je craque complètement! vite, acheter de la crème de châtaignes….

  5. Sublime ! ça dégouline avec bonheur, comment résister ?!

  6. C’est diabolique, cette goutte qui fait mine de se détacher, puis reste accrochée… on a envie de tirer la langue pour l’attraper! A nouveau une recette à essayer d’urgence!

  7. Oh mes aïeux, il a l’air totalement et purement divin.

  8. rohlala!! mais tu as encore sévi! et celui là, my god, de tous ceux que tu as présenté, je pense que c’est de loin celui qui m’allèche le plus.. c’est pas humain, ces photos! mais où trouves tu toujours de nouvelles recettes pour renouveller ta chataîgnite aigüe? je suis médusée et puis j’aime aussi beaucoup ton nouvel habillage de blog!

  9. Oh, quelles photos diaboliques. Vite, vite, y planter une petite cuillère. Génial !!
    Grosses bises

  10. mais c’est insoutenable ces photos! super, j’ai des châtaignes en stock: je m’y mets dès ce we!…. j’en salive d’avance….

  11. je peux avoir un gros bout ?

  12. Ah! une nouvelle et merveilleuse recette à la chataîgne. A tester rapidement.

  13. Oh ! la, la ! Grignote… Mais comment oses-tu ???? ;o)

  14. Mmmm!!!!
    Comme ça à l’air bon!!!
    J’en connais une qui va y avoir droit pour son anniversaire!!

  15. rolala, ce fondant est une torture… ravie d’avoir decouvert ton blog, je vais revenir, sois en sure ! 😉

  16. oulalah!!quelle recette alléchante!! d’autant plus que ma soeur est une chataignophile une vraie!! et je voulais lui faire plaisir avec cette recette, seulement voila j’ai deux questions: j’ai acheté de la purée de marron au lieu de la crème de chataigne nature c’est grave docteur?? et puis pour la cacao, du van houten non sucré ça convient?? voila! merci de m’aiguiller et bravo pour la recette!

  17. Ce fondant à juste l’air délicieux, j’en perds mes mots… Un peu hivernal, mais j’en prendrait bien un bout. Ou même tout le gâteau !

    Maud

  18. J’me lance! Je t’en dirai des nouvelles!!!!

  19. Je confirme une tuerie! J’annonce la couleur aux copains,  » ha, c’est klug ça non? ». 5 min plus tard, il n’en restait pas une miette! .Merci la barbote….

Laisser un commentaire

Champs Requis *.