Grignote et Barbotine

recettes bio, sans gluten, pour allergiques, à la chataigne…

Chataignes – part II : la crème de chataigne maison

| 11 commentaires

Chose promise…

La crème de châtaigne ! J’en connais qui salive déjà (oui ! toi derrière ton écran, je t’ai reconnue ! pas la peine de m’implorer)

Ça vaut vraiment le coup de s’échauffer le bout des doigts, mais comme les 2 peaux partent facilement ça peut aller assez vite.
Après épluchage (voir dernier article) passer les châtaignes au presse purée, ça donne :

reduite-puree-retouche.jpg

Il faut maintenant peser et ajouter 75 % du poids en sucre, sinon c’est trop sucré (à mon gout !), mélanger délicatement pour bien incorporer le sucre.

On ajoute encore de la vanille et un petit verre d’eau.

Bien mélanger et cuire environ 20 minutes après premier bouillon, en remuant régulièrement.

Si le consistance est trop sèche ne pas hésiter à ajouter un peu d’eau.

Avec 1,5 kg de châtaignes épluchées j’ai rempli 7 pots, (oui ! je vois tes yeux brillants devant ton écran… ) -1 pot, donné à la classe de mon fils, la maîtresse (tellement émue) a fait tomber le pot par terre : résultat personne n’a rien gouté !

creme-pot-retouche.jpg
Vous pouvez l’utiliser pour la merveilleuse tarte à la châtaigne, l’ardéchois, le fondant aux châtaignes… fouiner sur le côté dans la catégorie : à la châtaigne. Ou tout simplement sur une tartine de bon pain. Il y a plus simple : les doigts dans le pot !
Belleblé en a fait une pour réaliser la tarte, elle s’est simplifiée l’épluchage la maligne !

Demain je récidive : gourmandises à la châtaigne : des petites friandises, je ne vous dis que ça !

Print Friendly, PDF & Email

Auteur : Grignote et Barbotine

Grignote fait la cuisine Barbotine travaille la terre, fait du raku, de la sculpture...

11 Commentaires

  1. Je ferme les yeux, sinon, je fais comme toi, je termine le pot ni vu ni connu… on dira que c’est la chienne.

  2. Oui, je me suis simplifié la tâche, mais il faut dire que, le jour où j’ai eu envie de ta tarte merveilleuse à la châtaigne, ce n’était pas du tout, mais alors pas du tout, la saison des châtaignes 😉 Depuis, j’ai usé la peau de mes doigts et celles de mon Prince Gourmand plus qu’il n’en faut ! Ma crème de marron, je la fais cuire plus longtemps, comme ça elle est beaucoup plus marron, et confite ! Hummm !

  3. Mais la commentatrice précédente a oublié de préciser un petit truc qu’on a utilisé pour obtenir une crème plus sombre et plus goutue : utiliser l’eau (devenue très sombre et un peu amère) qui a servie à l’épluchage de la seconde peau pour mouiller la crème… Le résultat est DE-LI-CIEUX, n’est-ce pas la Belle ? ;o)

  4. A faire absolument avec un petit kilo de chataignes que je viens d’acheter:wink::wink: Merci pour la technique!!

  5. Marie : je ne peux pas utiliser l’eau de la cuisson pour la deuxième peau car je retire tout à la première cuisson. (lire précédent article : épluchage)

  6. C’est mon péché mignon !

  7. mummm mummmm, non tu ne me déranges pas, c’est juste que je suis occupée à essayer de sortir mes doigts du pot!

  8. finalement nos façons de faire se ressemblent un peu ! j’avais signalé ton site à Malou qui me demandait une recette de crème de châtaigne .

  9. Elle est delicieuse…….. et les pauvres doigts abimes par l’epluchage se consolent bien en se trempant dans le pot 😛
    Je vais essayer avec des chataignes congelees pour en offrir a noel !

  10. Hum et ça se conserve comment et combien de temps ?
    Ca m\’fait trop envie ça ! et c\’est ma mère qui serait contente si j\’en faisais ! 😛

  11. çà me plait!!!!! je vais essayer de ce pas merci

Laisser un commentaire

Champs Requis *.